COURSE TARDIVE AU MONDARRAIN.

La chance de travailler au pied des montagnes, c’est d’avoir le temps de les gravir en finissant de bosser à 18h…

Et si en plus vous arrivez à éviter les chourres/draches/giboulées et autres averses, alors le spectacle offert au sommet vaut tous les efforts possibles!!

Vue vers l’Ursuya.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *