COURSE TARDIVE AU MONDARRAIN.

La chance de travailler au pied des montagnes, c’est d’avoir le temps de les gravir en finissant de bosser à 18h…

Et si en plus vous arrivez à éviter les chourres/draches/giboulées et autres averses, alors le spectacle offert au sommet vaut tous les efforts possibles!!

Vue vers l’Ursuya.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *